FAQ




Le Voltî est-il légal ?

Oui, comme n’importe quel monnaie, bon d’achat, chèque-repas ou éco-chèque.

Mais le Voltî est seulement valable dans un réseau local clairement identifié, c’est-à-dire auprès des prestataires adhérents au projet sur les entités de Ciney, Hamois, Havelange, Marche-en-Famenne, Nassogne, Somme-Leuze et Rochefort ainsi que dans la périphérie directe de cette zone.

Est-ce que le Voltî va remplacer l’Euro ?

Non, l’Euro continuera à circuler dans la région considérée.
Mais chez les prestataires membres du réseau, vous pourrez payer en Voltî à la place des Euros.

Quelles différences avec l’Euro ?

Il y a plusieurs différences importantes:

- Premièrement, le Voltî est confiné à une zone locale et à un réseau identifié de prestataires.
- Deuxièmement, c’est un système d'échange plus éthique parce que les prestataires s’engagent dans une démarche écologique, relocalisante, humaine et citoyenne.
- Troisièmement, c’est un système d'échange sans taux d'intérêt : personne n’aura de plus value à conserver des Voltîs pour spéculer, mais au contraire, tout le monde sera incité à le faire circuler.

Pourquoi utiliser un bout de papier qui a la même valeur que l'Euro plutôt que l'Euro lui-même ?

Le 'bout de papier' n’a de valeur que localement. En restant nécessairement dans la région, il augmente sa richesse, alors que l’Euro est conçu pour le grand marché, l’import-export, la spéculation sur les matières premières etc. C’est avec nos épargnes en Euros que nous finançons les délocalisations de nos industries et nos emplois. Plus de 85 % de la masse monétaire nourrit l’économie spéculative au détriment de l'économie réelle. Les commerçants qui reçoivent des Voltî chercheront à s'approvisionner et à s'achalander dans la région plutôt que sur les marchés internationaux.



Comment le Voltî fait-il pour relocaliser ?

image Infographie_Monnaie_Locale_Complmentaire.jpg (1.4MB)

Pour les particuliers, le Voltî peut servir à relocaliser leurs échanges (préférer acheter local plutôt que de recourir aux zones commerciales et aux multinationales).
Pour les prestataires, le Voltî peut les inciter à relocaliser leur approvisionnement ; ils y ont même un intérêt direct : éviter le prélèvement (commission ou rédimage) lors de la reconversion vers l’Euro. A noter qu'à titre dérogatoire, durant les premiers mois ou années, le prélèvement sera nul sur les reconversions, pour instaurer la confiance. La mise en place de ce prélèvement devra être décidé par l'assemblée générale de l'asbl.






Est-ce qu’il existe déjà des monnaies locales complémentaires ?

Carte des MLC en Belgique
Oui, partout dans le monde, et depuis très longtemps. Il y en a quelques-unes en Belgique pour l’instant, plus d’une trentaine en Allemagne, plus d’une centaine aux Etats-Unis, en Amérique du Sud... et même en Suisse. Le monde en compterait +/- 13000 !






Est-ce que j’utilise déjà une monnaie complémentaire sans en avoir conscience ?

Oui !! Les chèques-repas, les miles des compagnies aériennes ou les points offerts sur les cartes de fidélité des grandes surfaces s’assimilent à cette pratique...
Mais ces monnaies ne sont pas locales, elles sont seulement utilisables dans certains commerces ou compagnies aériennes.

Est-ce que le Voltî est juste une carte de fidélité ?

Non, parce qu’avec vos Voltîs, vous pourrez non seulement payer les commerçants mais aussi régler votre cotisation à une association locale, payer votre kiné, etc., pour autant que ces personnes adhèrent aux valeurs portées par le Voltî.
Et, s’ils le désirent, certains – pas tous – commerçants-prestataires pourront ajouter un « geste commercial » sous forme de ristourne... ou de Voltî, à l'instar des cartes de fidélité.

Est-ce qu’on peut acheter n’importe où et n’importe quoi avec le Voltî ?

Non, seulement chez les prestataires qui adhéreront à l’association et à sa charte de valeurs. Ils seront référencés dans un annuaire, sur internet, et on les reconnaîtra grâce à un autocollant sur leur vitrine. Cette liste sera mise à jour régulièrement.

Si je suis un prestataire, qu’est-ce que je fais des Voltîs que je reçois de mes clients ?

En tant que prestataire, vous avez plusieurs options :
- payer en Voltî un de vos fournisseurs s’ils les acceptent déjà (s’ils ne les acceptent pas encore, c’est l’occasion de leur proposer de se joindre au mouvement...).
- relocaliser certains de vos approvisionnements, en privilégiant les fournisseurs de la région qui adhèrent au réseau.
- rendre la monnaie aux clients en Voltî plutôt qu'en Euro (avec leur accord, bien entendu).
- accorder une ristourne en Voltî à vos clients
- octroyer certains avantages extra-légaux en Voltî à vos collaborateurs ou jobistes.
- en dernier recours, reconvertir vos Voltîs en Euros auprès d'un comptoir de change.

Bien entendu, en tant que particulier utilisateur de Voltî, vous pouvez aussi les dépenser chez un autre prestataire du réseau.

Puis-je reconvertir mes Voltîs en Euros ?

Les utilisateurs particuliers doivent dépenser leurs Voltîs chez un prestataire.

Seuls les prestataires de biens et services adhérents à l'asbl et figurant à l'annuaire du Voltî ont la possibilité de reconvertir les Voltîs détenus en Euros avec application d'une commission de change. Les prestataires de biens et services qui acceptent d'être comptoirs de change seront exonérés de la dite commission de change.
A noter qu'à titre dérogatoire, cette commission ne sera pas appliquée au début du système, le temps d'instaurer la confiance dans le Voltî. l'assemblée générale de l'asbl décidera du taux (aux alentours de 2,5%) et du moment à partir duquel cette commission sera réclamée.


Que deviennent les Euros que j’échange contre des Voltîs ?

Les Euros collectés par les conversions en Voltî seront placés :
- majoritairement dans une institution bancaire s’inscrivant dans le secteur de la finance solidaire et éthique de façon à permettre des retraits à vue ou très rapides (par exemple, pour répondre aux demandes de reconversion) ;
- pour le reste, auprès d’un organisme accrédité pour participer au financement de projets locaux répondant aux critères de la charte (par exemple, micro-crédits auprès de
prestataires locaux).

La somme des montants placés formera le fond de garantie. Il sera géré par l’asbl« Le Voltî ».

Est-ce que le Voltî va augmenter mon pouvoir d’achat ?

Pour les utilisateurs particuliers, oui si certains prestataires accordent des réductions du fait de la participation au système (à l'image des cartes de fidélité).
Pour les prestataires, également :
- en recrutant de nouveaux clients particuliers qui choisiraient de se fournir localement en Voltî, plutôt qu'en Euro dans une grande surface ;
- en profitant de la publicité faite dans l'annuaire du Voltî qui sera diffusé et publié sur internet. C'est une visibilité supplémentaire ;
- en étant sollicités par d'autres prestataires de biens ou services qui choisiraient de se fournir localement plutôt que via leurs filières traditionnelles et plus éloignées, pour pouvoir écouler les Voltîs dépensés chez eux.

Quel est l’intérêt pour un prestataire d’accepter le Voltî ?


- Parce que le Voltî va fonctionner comme un « label éthique », un signe de reconnaissance ; en allant chez tel prestataire, les usagers sauront que ce prestataire s’est engagé dans une démarche de relocalisation, de responsabilité écologique, d’attention à la dimension éthique de l’économie...
- De plus l’économie en réseau est un excellent moyen de relocalisation d’une partie des échanges, ce qui ravive l’activité économique locale.
- Il est également toujours intéressant, pour un prestataire, de faire partie d’un réseau, local qui plus est.

Qui va gérer le Voltî ?


- Une asbl gére le fonctionnement du Voltî. Elle est constituée de citoyens consommateurs (les utilisateurs) et de commerçants ou d’acteurs sociaux et culturels ou de pouvoirs publics (les
prestataires).
- L’assemblée générale et le conseil d'administration seront composés de représentants de chacune de ces catégories d'acteurs.

Comment devenir utilisateur du Voltî ?


- Soit en adhérant à l’association (en payant une cotisation de 5 Voltîs ou de 5 Euros) et en convertissant des Euros en Voltîs dans un comptoir de change.
- Soit en acceptant qu’un prestataire vous rende votre monnaie en Voltî.

Il ne vous restera plus qu’à lire l’annuaire des prestataires disponible et aller y dépenser vos Voltîs !

Comment fait-on pour se procurer des Voltîs ?

En se rendant chez un prestataire qui a accepté de devenir comptoir de change.

En quoi l'utilisation du Voltî est-elle une démarche citoyenne ?


- Parce que vous retrouvez une certaine maîtrise dans l’usage de la monnaie, en participant à une association qui s’est réappropriée le mécanisme monétaire.
- En utilisant une monnaie d’initiative citoyenne, vous participez à un mouvement qui crée une confiance nouvelle entre les acteurs d’un territoire.
- Parce que le Voltî s’intègre dans un mouvement de convergence avec d’autres démarches citoyennes existantes, comme Rochefort en transition, Ciney en Transition, Colibri-Famenne et leurs marchés fermiers, les GACs de la région ...

Quelles sont les garanties que les billets ne soient pas falsifiés ?


Les Voltîs sont sécurisés par plusieurs moyens techniques. Et qui souhaitera falsifier un bon qui ne circule que localement ?

Quelles seront les coupures disponibles ?


5 coupures seront disponibles : des billets de 1, 2, 5, 10 et 20 Voltî.
Les transactions pourront bien évidemment être complémentées par des Euros pour avoir le compte juste



Pour aller plus loin, consultez nos RessourceS